Livraison OFFERTE en France à partir de $50.00 d'achat

Autisme et imitation

- MARIADNE GUINARD

Autisme et imitation

Comme tous les êtres humains, les personnes autistes imitent les autres. Il semblerait néanmoins que cette faculté d'imitation soit utilisée différemment et ait une utilité autre que pour la majorité des gens. Nous allons voir dans cet article en quoi l'imitation est avant tout une façon pour la personne autiste de compenser ce qu'elle ne peut pas assimiler naturellement.

 

Une stratégie d'adaptation

Afin de ne pas paraître trop bizarres ou trop décalées, les personnes autistes essayent d'imiter les autres et de masquer autant que possible leurs habitudes ou leurs différences. Le problème est que pour être accepté dans un groupe, ne pas être rejeté, il faut ressembler autant que possible aux membres de ce groupe. Le biais de similitude consiste à préférer côtoyer une personne qui nous ressemble! Ainsi, un employeur peut inconsciemment préférer recruter une personne qui a des points communs avec lui. Nous avons besoin de nous identifier aux autres et inconsciemment, cela influence les choix que nous faisons au quotidien pour nous entourer. En revanche, dans le monde de l'entreprise, cela peut générer une forme de discrimination, car la personne atypique qui n'aime pas manger les mêmes plats que les autres ou qui ne se sent pas bien dans un open space risque d'être la première à subir une restructuration de l'équipe. Ainsi, malgré de nombreuses compétences, la personne autiste peut se voir retirer un poste ou une fonction pour des raisons peu compréhensibles; sauf que les humains fonctionnent souvent avec un esprit de corporation. Une personne autiste peut assimiler et mettre en pratique les règles d'un lieu ou d'un groupe et totalement se fondre dans le décor. Quelqu'un d'autiste va bien souvent être discret en situation sociale, ne pas parler, sembler timide et ne pas savoir quoi dire. Pourtant il s'agit d'une façon de ne pas montrer sa différence mais en aucun cas une véritable expression de sa personnalité. Spontanément, un autiste ne va pas forcément parler de ses goûts ou de l'endroit où il va se rendre en vacances car il n'en voit pas l'intérêt et pourtant c'est souvent par ce type de conversations que se crée le lien social. Ainsi, la personne autiste peut se révéler beaucoup plus volubile, dynamique et extravertie qu'elle ne le paraît au premier abord lorsqu'elle se trouve dans une situation rassurante, prévisible, familière qui sera plus favorable qu'un contexte social plus froid, tel que peut l'être le monde du travail. C'est ainsi qu'un collègue qui va côtoyer la personne autiste dans un autre contexte peut lui faire des remarques assez déplacées et jugeantes sur le fait qu'elle se "décoince" enfin.

 

Une imitation très réussie

Les personnes autistes sont souvent douées pour l'observation. Depuis l'enfance, elles observent les autres, leurs comportements, leurs habitudes et leurs façons de parler, de s'habiller, de marcher. Certaines personnes autistes vont d'ailleurs développer un talent dans ce sens et devenir d'excellents humoristes ou imitateurs. Les personnes autistes ne reconnaissent pas certaines expressions du visage, elles peuvent ne pas savoir analyser des regards ou, justement, avoir besoin de temps pour les comprendre. Ainsi, en observant les situations, les autistes vont déduire du contexte ce que ressent une personne et ce qu'il faut faire. Pour parvenir à surmonter cela, la solution est de reproduire ce qui a été vu dans une série, dans un livre ou dans le comportement d'une personne. Devenue adulte, une femme autiste peut totalement se fondre dans un groupe et ne pas avoir de comportement inadapté, mais qui pourrait deviner qu'elle a pu regarder de façon compulsive des milliers d'heures de séries, qu'elle a pu lire des centaines de livres afin de comprendre comment fonctionnent les relations sociales ? La fatigue qui résulte de ces adaptations et du fait de ne pas pouvoir montrer sa véritable personnalité ne sera pas visible parce qu'elle joue vraiment bien le rôle de la personne parfaite et hyper-adaptée, qui se conforme encore mieux aux attentes que la moyenne. Certaines personnes autistes vont réussir à s'adapter en suivant les leaders de groupes, ou en étant amies avec la personne populaire. Cette stratégie permet de choisir des goûts ou des attitudes qui sont reconnus comme cool ou intéressants par l'ensemble d'un groupe.

 

Les dérives de l’imitation

Imiter ou s’adapter de manière excessive peut souvent conduire à l'échec de la construction d'une identité propre. La personne autiste peut avoir l’impression de ne jamais être elle-même et de tellement se sur-adapter qu’elle finit par ne plus supporter les situations sociales. Cette situation peut aboutir à un burn-out, la poussant à ne plus vouloir sortir ou voir les autres. Le besoin de solitude de la personne autiste est souvent la conséquence de cette sur-adaptation. Heureusement, les personnes autistes qui parviennent à très bien imiter les autres peuvent passer inaperçues dans de nombreuses situations sociales. En revanche, même leur entourage ne se rend pas compte qu’elles sont autistes.

Cette faculté bien acquise est à double tranchant. Elle permet à la personne de réaliser de nombreuses tâches comme tout le monde, mais elle va se faire au détriment d’un équilibre psychique et conduire à un épuisement total. Pour cette raison, de nombreuses personnes autistes non détectées vont s’effondrer aux alentours de l’âge de 30 ans sans vraiment en connaître la cause. Plus elles essayeront d’expliquer aux autres qui elles sont et leur fonctionnement pour s’en sortir, plus on leur renverra le fait qu’il ne faut pas sortir du moule. Plus elles essayeront de rentrer dans le moule pour continuer à imiter les autres, plus l’effondrement s’installera et pourra conduire à des difficultés sur le très long terme s’il n’y a pas de reconnaissance de la condition autistique de la personne.

L’imitation est bénéfique car elle permet de s’intégrer en ressemblant aux autres. Cependant, en imitant trop, on peut attirer les regards ou être mis de côté, donnant l’impression de ne pas avoir de personnalité. On peut aussi paraître envahissant et subir des moqueries et du rejet. Pourtant, l’intention de la personne autiste sera non seulement de ne pas déranger mais également de ne pas déplaire. En tenant compte des goûts et des habitudes des autres, elle aura envie de faire plaisir et ne comprendra pas pourquoi, lorsque c’est elle qui agit ainsi, les autres vont lui reprocher ou ne pas la considérer. Alors que, lorsque cela vient de quelqu’un d’autre, cela passe sans problème.

Afin de plaire aux autres, la personne autiste pourra essayer de s’approprier un type de discours ou certaines blagues qui ont l’air d’intéresser ou de faire rire les autres. Mais elle ne comprendra pas pourquoi ce n’est pas approprié dans certaines situations alors que cela semble être LA chose à faire.

La plupart des personnes autistes vont devoir essayer de s’habiller comme tout le monde afin de ne pas choquer le regard ou se sentir acceptées. Et cela peut les contraindre à porter des vêtements qui ne leur conviennent pas. En effet, les vêtements sans coutures, les habits simples et amples ne sont pas toujours à la mode mais sont pourtant essentiels au bien être d’une personne ultrasensible qui ne pourra pas tolérer le frottement de certaines matières sur sa peau. Suivre la mode est très contraignant car il faut jeter ses vieux vêtements pour en acheter d’autres qui soient près du corps, par exemple. Et pourtant, les vieux vêtements sont souvent ceux dans lesquels on se sent le mieux. La faculté d’observation permet encore une fois aux personnes autistes de savoir se procurer des vêtements à la mode, mais cela risque d’être à leur détriment. D'autant plus que les autistes ont parfois des goûts bien spécifiques et n’aiment pas ressembler à tout le monde.

 

Avoir du style tout en étant autiste !

Pourquoi toujours imiter les autres pour se faire accepter ? Il est possible d’avoir son propre style, ce qui peut permettre de se démarquer tout en ayant la possibilité de se faire des amis. Les autres sont souvent curieux, même si cela implique de supporter quelques moqueries. Ainsi, si vous avez un objet un peu différent, même s'il n’est pas à la mode, les autres peuvent venir vous demander ce que c'est et même vouloir l’essayer. L’enfant ou l’adolescent autiste pourra assumer son nouveau look et son propre style tout en favorisant la satisfaction de ses besoins. Peut-être que ses camarades auront envie de comprendre pourquoi cet objet lui est utile, et ils comprendront pourquoi cet objet est agréable. Apporter un objet un peu original en classe va permettre d’aborder la question de l’autisme, de la différence, des goûts personnels et il n'est jamais trop tard pour essayer d’ouvrir les esprits, même les plus accros à la mode !

L’affirmation de soi peut passer par ce que l'on porte et par ses effets personnels. Si une personne autiste n’aime que les t-shirts en coton, elle peut en trouver qui représentent des scènes qu’elle apprécie ou des animés, des films qui la passionnent. Encore une fois, les humains aiment échanger autour de leurs passions, et la similitude peut avoir un effet bénéfique cette fois-ci ! Lorsque d'autres personnes verront le t-shirt, elles auront envie d'aller parler avec la personne autiste, ce qui fera un excellent sujet de conversation sans avoir besoin de se suradapter ou de comprendre les codes sociaux !

 

Quelques objets « stylés » !

Sur le site Bien être autiste, il existe des objets que n'importe qui pourrait envier et dont personne ne pourra se moquer car ils sont très « stylés » !

 

Le casque anti-bruit

https://bienetreautiste.com/products/casque-anti-bruit

Ce joli casque permet de se protéger du bruit sans pour autant attirer les moqueries. Très confortable, ce casque est idéal pour être porté lors d'un concert, dans la cour de récréation ou dans les transports en commun. Il existe également des modèles pour adultes, qui sont un peu plus discrets que les casques antibruit de chantier.

 

Les lacets élastiques

https://bienetreautiste.com/products/lacets-elastiques

Les enfants autistes ont parfois des difficultés à faire leurs lacets. Afin de ne pas attirer les regards sur leur différence ou de devoir porter des chaussures à scratch, les lacets élastiques s'adaptent sur les chaussures et il n'est plus nécessaire de défaire ou de refaire un nœud. Le pied est maintenu correctement sans aucune pression. Ces lacets de 105 cm peuvent s'adapter aux chaussures pour enfants ainsi qu'aux chaussures pour adultes. Chaque lacet se ferme par l'intermédiaire de deux fermetures métalliques.

Il est donc possible d'avoir les mêmes chaussures que les copains et de ne plus se préoccuper de faire ses lacets. Le système est suffisamment discret pour ne pas avoir à expliquer aux autres pourquoi ils sont comme ça !

 

Les embouts à crayon Bubble

https://bienetreautiste.com/products/embout-crayon-anti-stress-bubble

Un enfant autiste peut avoir besoin de toucher un objet pour se concentrer en classe. Ces embouts à crayons, dotés d'une bulle, vont aider l'enfant à canaliser son stress. L'avantage de ces embouts est d'avoir un design très fun, ce qui permet à l'enfant autiste d'avoir lui aussi un objet très classe à montrer à ses copains ! De même en réunion pour un adulte, pourquoi ne pas adopter les embouts à crayons qui seront toujours plus discrets qu'un stim toy de type spinner, ou balle antistress ? 

 

La bague anti-stress

https://bienetreautiste.com/products/bague-anti-stress

Cette bague a l'avantage d'être un accessoire de mode, qui pourra être porté par une personne adulte qui ne veut pas se faire remarquer avec un stimtoy. La bague comporte des petites perles qui pourront être manipulées discrètement afin de réduire l'anxiété et de canaliser l'agitation. Elle s'adaptera bien au style de la personne qui peut choisir le modèle plaqué or, ou le modèle plaqué argent.

Ainsi, il est possible d'être féminine et autiste, de porter des bijoux et d'en faire un accessoire parfait pour se détendre ou gérer une situation de stress. Certaines personnes autistes peuvent même avoir la mode comme intérêt spécifique et ainsi trouver quelques amies passionnées par les vêtements qui voudront essayer ses accessoires ou ses robes très originales.

 

La ceinture élastique

 

                        https://bienetreautiste.com/products/ceinture-elastique

                                            ceinture élastique sans boucle pour un meilleur confort

 

Certaines personnes ont du mal à supporter les ceintures traditionnelles, que ce soit parce que la boucle est inconfortable, que la pression sur l’abdomen est douloureuse ou que les matériaux utilisés manquent de souplesse.

Cette ceinture élastique résout le problème : elle se glisse dans les passants comme une ceinture classique mais s’attache sans boucle ni pression sur l’abdomen.

Élastique, elle maintient le vêtement en place mais sans rigidité et en permettant une meilleure amplitude de mouvements.

Son design simple en fait un accessoire discret et efficace.


1 commentaire
  • Bien vu pour les dérivés! Un article bien fourni super!

    barthelemy le

Laisser un commentaire
SERVICE CLIENT

Besoin d'aide ? Notre équipe est à votre service 7j/7 pour toute question sur nos articles ou votre commande.

PAIEMENT EN 3X DÈS 100€

Échelonnez vos achats sur 3 mois sans frais supplémentaires !

PAIEMENTS SÉCURISÉS

Nous utilisons le cryptage SSL pour des paiements en toute sécurité avec Stripe & Paypal.

SATISFAIT OU REMBOURSÉ

Quelque chose ne va pas ? Vous avez 14 jours pour changer d'avis