Livraison OFFERTE en France à partir de $50.00 d'achat

Les personnes autistes et leurs cinq Sens : l’ouïe

- MARIADNE GUINARD

Les personnes autistes et leurs cinq Sens : l’ouïe

Les personnes autistes peuvent avoir une perception plus intense que la normale des sons du quotidien avec de nombreuses difficultés associées, dans cet article sont expliqués ce que cela engendre en terme de stress et de fatigue, mais aussi les moyens de pouvoir se préserver lorsqu’on a une ouïe sensible.

 

Une perception particulière, l’hypersensibilité auditive

Le fait de ne pas pouvoir se préserver des sons est lié à un phénomène qui s’appelle le déficit d’inhibition latente. En effet, au lieu de pouvoir suivre la conversation de son amie, la personne autiste qui est au restaurant va entendre autant le bruit des couverts, le brouhaha ambiant des conversations, le chef de cuisine, les talons de la serveuse, les bruits de mastication, et devra faire un effort colossal pour se concentrer. Il est difficile de faire la part des choses lorsque tous les sons sont entendus aussi forts que les autres, trop bien entendre peut poser des problèmes de concentration mais aussi de fatigue et de stress. C’est pour cette raison qu’une personne autiste a souvent besoin de silence pour travailler, pour s’endormir ou pour réussir à faire le tri dans ses pensées. Là où certaines personnes aiment avoir un bruit de fond, cela peut être une mission impossible pour quelqu’un qui aura vraiment besoin de s’immerger totalement dans son monde pour accomplir un travail. Travailler dans un open-space, où les collègues discutent à côté, peut devenir un véritable enfer pour quelqu’un qui se sentira irrité par le bruit et incapable de ne pas écouter la conversation.

Un autre phénomène est l’hypersensibilité aux sons qui va rendre certains sons et certains volumes sonores totalement insupportables, épuisants et potentiellement déclencheurs de crises. Cette hypersensibilité ou hyperacousie se manifeste en particulier dans des situations stressantes ou des moments de fatigue, mais elle peut envahir la personne autiste à tout moment. En effet, une alarme ou un klaxon la fera sursauter, des applaudissements vont la stresser, et une personne qui parle dans un micro va littéralement la tétaniser. Le son n’est pas seulement surprenant ou envahissant pour une personne qui a une hyperacousie, mais le son fait mal aux oreilles. Ce n’est donc pas sans raison que certaines personnes autistes ont besoin de porter leurs mains à leurs oreilles lorsqu’un bruit très fort survient. Lorsqu’un avion passe très vite près des habitations, c’est le cauchemar absolu.

À la différence du déficit d’inhibition latente qui va brouiller les sons et rendre la perception confuse, l’hyperacousie est surtout liée au fait d’entendre de façon pénible les sons forts, stridents, ou soudain. Ce trouble peut engendrer une phonophobie qui aura pour conséquence l’évitement des lieux bruyants, le risque est que la personne s’isole et soit exclue socialement. Comme toutes ces distinctions sont complexes, je propose au lecteur qui voudrait aller plus loin de lire en complément de cet article l’excellent ouvrage d’Olgo Bogdashina, Questions de perception sensorielle dans l'autisme et le syndrome d'asperger, qui est paru en 2020.

 

Gérer et vivre avec une hyperacousie

L’hypersensibilité auditive permet d’avoir une perception très fine des sons, ce qui peut être un avantage dans certaines situations. Il existe des personnes autistes qui font de certains sons leur intérêt spécifique. Ainsi de nombreuses personnes autistes se passionnent pour la musique qui sera prévisible et aura des vertus apaisantes. C’est le cas de Joe, un jeune garçon autiste dans la série « The A Word » qui s’apaise en écoutant et en chantant un répertoire classique de musique pop. Certaines personnes vont contourner le stress en se passionnant pour tous les types d’alarmes ou de sirènes et ainsi se familiariser avec ces sons extrêmement désagréables et qui irritent les tympans. Elles pourront parler avec précision de ces sons et expliquer des détails intéressants pour comprendre leur usage. Par le biais de ce centre d’intérêt, les sirènes ne sont plus subies et deviennent plus prévisibles. L’alarme incendie ne sera plus synonyme d’angoisse mais fera référence à la passion que porte la personne pour tout ce qui concerne ce domaine.

Mais tout le monde ne va pas développer une fascination pour la sécurité et les systèmes d’alertes incendies, ainsi pour vivre avec une hyperacousie sans subir de violentes crises, il est possible d’opter pour des accessoires qui peuvent grandement améliorer le quotidien de la personne autiste. Pendant une période, il était très en vogue de se promener avec un gros casque pour écouter de la musique, et certains casques anti-bruits pouvaient passer inaperçus, il existe dorénavant des oreillettes ou des casques sans fil qui peuvent aider à diminuer les sons environnants et servir aussi bien à écouter de la musique qu’à protéger les oreilles sensibles de toute agression sonore. La musique est un élément clé pour de nombreuses personnes autistes, qui peuvent aimer les sons forts lorsqu’il s’agit d’aller voir son groupe préféré en concert, ou pour jouer d’un instrument ou encore pour regarder un film. Il est important de souligner que certaines personnes autistes ne supporteront plus le moindre bruit en cas de fatigue, et que cela peut engendrer une crise ou un effondrement autistique.

Il est important pour une personne autiste de ne pas devoir s’isoler à cause du bruit lorsqu’elle a envie d’être avec les autres. En effet, les difficultés d’interactions sociales étant déjà un frein pour la vie sociale, il est crucial de trouver des solutions pour limiter le risque que la personne ne veuille plus se trouver dans des lieux bruyants au point de ne plus sortir de chez elle.

 

Quelques fiches outils pour mieux gérer l’hypersensibilité auditive

Les sons peuvent fatiguer et augmenter le stress d’une personne autiste. Grâce à certains accessoires, le quotidien et l’environnement sonores pourront être grandement améliorés. Nous présentons différents objets présents sur le site bien être autiste, chaque personne ayant des besoins différents, une solution qui aide quelqu’un ne sera peut être pas adaptée pour quelqu’un d’autre, alors il est mieux d’avoir le choix !

 

Le casque antibruit : Nous vous présentons ici le casque anti-bruit Galaxie.

https://bienetreautiste.com/products/casque-anti-bruit

 

Ce casque va permettre de diminuer l’intensité des sons dans de nombreuses situations, aussi bien pour un enfant dans une cour de récréation qui serait source d’anxiété, que dans une soirée festive, ou même dans les transports en commun. Ce casque est beau et permet de se préserver de l’environnement sonore tout en portant un objet adapté à son style. Le casque est pensé pour être très agréable et doux à porter, il est en effet plus rembourré qu’un casque anti-bruits classique et apporte un grand confort. Un casque anti-bruits permet également de compenser le déficit d’inhibition latente et donc de pouvoir se concentrer malgré le bruit environnant.

La taille du casque est ajustable, il peut donc convenir à tout le monde. Il peut se plier et être rangé dans sa petite housse pour ne prendre que peu de place. La réduction du bruit par le biais de ce casque est de l’ordre de 22db.

 

Les diffuseurs de musique : Ocean Waven projecteur de vagues

 

https://bienetreautiste.com/products/projecteur-de-vagues

Quoi de mieux pour se détendre que l’écoute de sons de la nature, et en plus de pouvoir créer une ambiance lumineuse dans sa chambre ou la pièce où l’on veut se reposer ! Après avoir subit une surstimulation sensorielle, il est possible de s’apaiser à l’aide de sons adaptés et tranquilles. Le projecteur de vagues permet de créer un univers de détente et de sécurité. Les vagues projetées au mur et au plafond, ainsi que les différents sons vont favoriser la relaxation ou l’endormissement. Il est possible de choisir un bruit d'insectes, un son de mouettes, un chant d'oiseaux ou un écho de la nature. Un câble inclus au projecteur de vagues permet de brancher son appareil personnel afin d’écouter n’importe quelle musique.

Ocean Wave permet aussi d’être programmé pour favoriser l’endormissement, il peut donc s’arrêter automatiquement après une, deux ou trois heures d’utilisation.

Le projecteur de vagues est livré avec un câble d'alimentation USB, et une télécommande, mais sans adaptateur secteur. Il ne prend que peu de place puisqu’il mesure seulement 12.6 x 10.5 cm.

 

Générateur de bruit blanc beddy-bye.

https://bienetreautiste.com/products/generateur-de-bruit-blanc

 

Les personnes autistes peuvent entendre de nombreux bruits qui vont les perturber dans leur sommeil ou pour se concentrer, certaines ont des acouphènes ou vont avoir une hypersensibilité telle qu’elles entendront même le son de l’électricité qui passe dans les câbles d’alimentation. Le silence n’est même pas une solution pour ces personnes car ces petits sons pourront être invivables, la solution est d’utiliser un appareil qui produit ce qu’on appelle un « bruit blanc ». Un bruit blanc est, pour l’expliquer de la façon la plus simple, un son qui ne présente pas de hauteur tonale et pas d'élément sonore qui pourrait faire penser au son d’un objet connu. Il a donc la vertu de masquer les autres sons sans pour autant surajouter une gêne auditive. Ainsi le beddy-bye offre la possibilité de choisir entre un bruit blanc, un son d'onde, un chant d’oiseaux, le son d’une cascade, un son de cricket et un scintillement. Le son peut être diffusé toute la nuit ou peut s’arrêter au moment programmé. La journée il pourra être utilisé pour couvrir des bruits pénibles, une personne qui a des acouphènes pourra utiliser le générateur de bruit blanc afin de les rendre plus supportables.

L’adaptateur secteur n’est pas inclus, le générateur doit être chargé durant une heure et demie et a une autonomie de 36 heures. Il est facile à transporter puisqu’il mesure seulement 8 x 8 x 3,3 cm. Il doit être rechargé via USB. La minuterie peut être programmée pour 15, 30 ou 60 minutes.

 

Les bouchons d’oreilles

https://bienetreautiste.com/products/bouchons-doreilles-anti-bruit?_pos=1&_sid=7ef010cec&_ss=r

 

Pour de nombreuses personnes autistes, il sera possible de se rendre dans des centres commerciaux à conditions d’avoir des bouchons d’oreilles, ils ont l’avantage d’être plus discrets qu’un casque antibruit. Cela peut être très utile pour se rendre à un concert malgré une hypersensibilité auditive ou pour couvrir le bruit de la circulation en ville. Ces bouchons sont pensés pour permettre de comprendre les dialogues tout en réduisant les bruits de fond qui risquent de fatiguer ou de créer des douleurs auditives à la personne autiste. Ces bouchons d’oreilles peuvent être rangés dans leur étui une fois qu’ils ne sont plus nécessaires et il est possible d’accrocher la boîte afin de l’avoir sur soi en permanence. De plus, ces bouchons en silicone peuvent être nettoyés car ils sont étanches et s’adaptent à toutes les tailles d’oreilles sans problème. Ils permettent de réduire les sons de 20 DB, il existe un modèle noir ou un modèle transparent afin d’être plus discrets. Pour bien positionner le bouchon, il faut l’insérer graduellement dans l’oreille en le tenant par le pouce et l’index après s’être bien lavé les mains.

 

L’ASMR

L’ASMR permet de se relaxer en écoutant des sons, la sensibilité auditive peut dans ce cas être un atout car les nuances et la perception fine apportera un plaisir particulièrement apaisant pour la personne autiste. Il est possible de trouver des séances d’ASMR sur internet, en général ce sont des personnes qui enregistrent une série de sons naturels ou des bruits du quotidien, des voix, des chuchotements. Les sons sont sélectionnés en fonction de leurs vertus relaxantes. Les disques de relaxation emploient spontanément des sons naturels et doux, des sons de la nature, des chants d’oiseaux, le vent, la pluie, les vagues. L’ASMR poursuit la même démarche mais en exploitant davantage de sons, ce qui convient particulièrement aux personnes autistes qui pourront trouver les sons qui les aident à se détendre. En effet, une personne peut détester le son entêtant du chant des oiseaux et préférer le bruit d’un train qui passe, et avoir envie de l’entendre longtemps, ces séances d’ASMR sont des créations qui peuvent emmener dans un véritable voyage sonore. Il existe d’ailleurs des séances de relaxations avec des bols tibétains qui permettent d’atteindre un état méditatif uniquement par l’écoute de sons, cette démarche peut apporter une qualité d’attention et permettre de retrouver un calme grâce au jeu entre les sons et la vibration des bols.


2 commentaires
  • bonjour,
    article très pertinent ! étant aspie, j’ai moi-même le combo bouchons en silicone pour dormir et casque anti-bruit pour la journée à la maison (j’ai des voisins bricoleurs). Quand je sors j’ai des bouchons qui diminuent les bruit ambiants mais pas les voix (spécial festival). Ces trois outils m’ont beaucoup aidé à garder la tête froide car mon hyperacousie est très élevée :)

    Karen le
  • Bonjour Julie, et merci beaucoup pour ce blog très pertinent et utile !
    Une toute petite remarque : c’est “Olga Bogdashina”, pas “Olgo”.😉

    Franck le

Laisser un commentaire
SERVICE CLIENT

Besoin d'aide ? Notre équipe est à votre service 7j/7 pour toute question sur nos articles ou votre commande.

PAIEMENT EN 3X DÈS 100€

Échelonnez vos achats sur 3 mois sans frais supplémentaires !

PAIEMENTS SÉCURISÉS

Nous utilisons le cryptage SSL pour des paiements en toute sécurité avec Stripe & Paypal.

SATISFAIT OU REMBOURSÉ

Quelque chose ne va pas ? Vous avez 14 jours pour changer d'avis