Autisme et bruits : hypersensibilité

Publié par Christine Optimize le

Autisme et bruits : hypersensibilité

Être hypersensible au bruit, dans un monde comme le nôtre, est un véritable calvaire au quotidien, et c’est le cas pour bon nombre de personnes autistes. Tout est si bruyant, les magasins, les centre villes, les cours de récréation, etc. Alors, si nous avons tous déjà vécu une situation où le bruit était envahissant, imaginez une personne ayant une hypersensibilité se retrouver dans tout ce brouhaha.


Est-ce que tous les autistes sont hypersensibles au bruit ?


Non, toute personne ayant un trouble du spectre de l’autisme n’est pas forcément hypersensible au bruit.

Tout d’abord, il faut savoir qu’une personne autiste peut être hypersensible ou hyposensible. Et ensuite, que ces particularités sensorielles peuvent s’appliquer à divers sens : l’ouïe, le toucher, le gout, la vue ou l’odorat.

L’hyposensibilité est l’exact opposé de l’hypersensibilité, c’est-à-dire que la personne ne ressent pas assez les choses, elle cherchera alors une stimulation plus forte. En ce qui concerne le bruit, elle peut par exemple faire des vocalises ou se rapprocher de certains sons afin de stimuler son ouïe.

C’est donc une erreur d’associer autisme et intolérance au bruit, il faut observer et écouter la personne autiste pour déterminer si elle est plutôt hyposensible ou hypersensible.


C’est quoi exactement l’hypersensibilité aux bruits ?

L’hypersensibilité auditive est une intolérance ou une faible tolérance aux bruits. Les sons qui incommodent les hypersensibles peuvent avoir l’air très banal à première vue et passer complètement inaperçu pour une personne typique, il arrive même qu’ils soient inaudibles pour la plupart des gens.

De plus, il est difficile pour une personne autiste de faire le tri des différents bruits entendus et de leur accorder les bonnes priorités, ce qui leur donne la sensation d’une espèce de boucan permanent.

Comme vous pouvez le constater, les personnes autistes qui ont une hypersensibilité auditive ne perçoivent pas du tout les sons de la même manière que les autres.

Cela peut s’avérer très problématique et entrainer une grande fatigue, des migraines, du stress, des difficultés à se concentrer. Trop de stimulations sonores peuvent également être déclencheurs de crises ou rendre la personne inapte pendant un certain laps de temps (pouvant aller jusqu’à plusieurs jours).

Vous l’avez sans doute compris, l’hypersensibilité aux bruits est à prendre très au sérieux.


Quelles sont les aides pour les personnes autistes hypersensibles aux bruits ?


Dans leur quotidien, il y a des personnes autistes qui préfèrent porter un casque audio. Quoi, des personnes hypersensibles qui écoutent de la musique ?
Souvenez-vous, plus haut je disais que les sons gênants peuvent être banals.

Ce sont parfois seulement certaines fréquences sonores qui posent problème, alors la personne va écouter sa musique préférée pour camoufler les bruits parasites. De plus, son cerveau aura un seul son à traiter, le surplus de stimulation sonore est éliminé.

Cette « astuce » ne fonctionne malheureusement pas dans les cas où la personne concernée ne peut ou ne veut pas couper toute communication, il faudra alors se tourner vers d’autres méthodes.

Pour aider les personnes autistes, il existe des outils comme les casques anti bruit ou les bouchons d’oreille. Ces objets vont atténuer les bruits et permettre de retrouver un calme intérieur et d’améliorer la concentration, ils peuvent donc s’avérer très utiles à l’école ou au travail.

Notre casque anti-bruit possède plusieurs graduations de réglage afin qu’il puisse être porté par les petits comme par les grands, ce qui le rend également pratique, car en le réduisant au minimum, il se transporte très facilement dans son petit sac. Le petit plus de nos casques, c’est qu’ils ont des coussinets plus épais que la moyenne pour qu’ils soient confortables. Si la personne autiste à des difficultés à porter un casque, elle pourra opter pour les bouchons d’oreille.


Le principal avantage de nos bouchons d’oreille anti-bruit, c’est qu’ils permettent de diminuer les bruits parasitaires tout en gardant une conversation claire des dialogues. En effet, ils filtrent seulement les bruits d’une certaine fréquence sonore. De cette manière, les « mauvais bruits » sont filtrés et les « bons bruits » sont captés par la personne qui les porte. Ils sont aussi idéaux pour une totale discrétion, ils passent vraiment inaperçus !


Savoir s’il faut opter pour le casque anti bruit ou pour les bouchons d’oreille n’est pas si simple. Certaines personnes ayant un trouble autistique ne supporteront pas la « pression » exercée par le casque sur leur tête et d’autres ont énormément de mal à accepter un corps étranger et n’apprécieront pas les bouchons d’oreille. Il n’y a malheureusement pas de secret, chacun étant différent, il faut tester.

← Article précédent Article suivant →