Les Maisons de Vincent

Des lieux de vie et d'accueil adaptés et inclusifs pour adultes autistes adossés à l'agroécologie

 

Créée à l'initiative d'Hélène Médigue, Les Maisons de Vincent est une association qui développe des lieux de vie adaptés pour adultes autistes adossés à l'agroécologie. Cette initiative répond au manque de prises en charge adaptées aux besoins spécifiques liés à l'autisme. L'association, dont les parrains sont Nicolas Hulot et Isabelle Carré, développe des projets liés à la transition écologique.

 

Donner du sens en replaçant l’humain au centre de tout

"Ceux qui me connaissent savent que l'un des combats que je mène aux côtés de mon frère Vincent, autiste, est de permettre aux personnes touchées par ce spectre de mener une vie la plus douce possible, au cœur de notre société. 

En effet, mon frère grandissant, j'ai compris qu'il n'y a toujours pas, aujourd'hui, de solution pertinente pour les personnes autistes devenues adultes. Les familles n'ont d'autre choix que des placements dans des foyers inadaptés à leur différence et à leurs besoins.

Par ailleurs, face à l'urgence écologique il est essentiel d'agir à son échelle, de fédérer et de reconnecter l'Homme et la Nature. 

L'association "Les Maisons de Vincent", que j'ai créée en 2019 relie justement ces deux préoccupations, l'urgence sociale et l'urgence écologique."

 

 
Hélène Médigue, Présidente des Maisons de Vincent
Crédit photo : Christophe Lartige

 

La personne autiste doit être stimulée pour s’épanouir et développer tous ses potentiels. Aujourd’hui, en France, la majorité des adultes autistes sans solution d’hébergement sont principalement placés en hôpitaux psychiatriques ou dans des foyers de vie inadaptés. Il est urgent de créer des lieux d’accueil à la hauteur de leur différence.

Ce projet qui anime Hélène se situe à la croisée de ses deux combats, celui d’une digne insertion des adultes autistes dans notre société et celui de l’agroécologie comme réponse au besoin d’engager une transition écologique par une agriculture qui s’appuie sur la biodiversité et la protège.

Accompagnée par la Jean-Noël Thorel Foundation, elle a décidé de développer un réseau de lieux d’accueil pour les autistes adultes s’appuyant et participant à la valorisation de productions agroécologiques locales. Les activités qui y seront développées auront un fort impact pédagogique et thérapeutique.

 

 Vous pouvez les aider vous aussi ! 

Comment ? 

  •  En partageant massivement cette page pour que les projets de cette association soient connus et soutenus par le plus grand nombre
  • En passant commande sur notre site internet, car à l'occasion du mois de l'autisme, 5 % de toutes les commandes du mois d'avril leurs seront reversés.
  • En faisant un don défiscalisé* à l'association "Les maisons de Vincent" sur Helloasso


LEURS DIFFÉRENTS PROJETS


Une maison à Mers-les-Bains :

L'équipe médico-sociale de Mers-les-Bains a fait son entrée le 22 mars 2021. L'ouverture de la maison a eu lieu le 23 mars et a accueilli 6 heureux résidents.

Et alors, à quoi ressemble-t-elle ? 

 

Une chambre de résident, maison de Mers-les-Bains

 

La cuisine, maison de Mers-les-Bains
Crédit photo : Christophe Lartige

 
une salle d'eau de résident, maison de Mers-les-Bains
Crédit photo : Christophe Lartige

 

La pièce de vie des résidents, maison de Mers-les-Bains
Crédit photo : Christophe Lartige

 

Une épicerie :

L'association prévoit d'ouvrir une épicerie qui sera située au rez-de-chaussée de la maison de Mers-les-Bains pour y vendre des produits biologiques locaux, frais et de saison, ce qui deviendra un lieu d'échanges et de rencontres pour les résidents. L'ouverture de ce local commercial devrait avoir lieu au cours du mois de mai.

 

 

Cet espace s’insérera pleinement dans la vie locale ; des ateliers de lecture et de création artistique seront mis en place et le lieu sera ouvert pour accueillir des enfants d'âge scolaire ou des personnes retraitées.

À terme, l’association souhaite que cette activité devienne un emploi qui leur procurera un salaire, avec un véritable contrat, ce qui valorisera le travail des résidents et augmentera leur confiance en eux.

 

Une maison à Lesperon :

Le projet de cette maison est en cours, l'association a déjà un mécène, une maison, un domaine et les analyses des sols sont faites pour le projet agroécologique. Un rapprochement a eu lieu avec le CRA de Bordeaux en vue d'accueillir les futurs résidents. 

 

Maison de Lesperon
Crédit photo : Christophe Lartige

 

Hélène et son équipe espèrent une ouverture pour janvier 2022, mais ils leur faut davantage de fonds pour développer les projets d'élevage, de maraîchage et d'agroforesterie liés à cette maison.

 

L'agroécologie :

Le site de Lesperon, avec ses deux hectares et ses quatre bâtiments, permet d'envisager un beau projet d'agroforesterie : conception, accompagnement et valorisation des produits.

Une Maison sera dédiée à l’hébergement des adultes autistes, une autre au couple d’hôtes et une dernière sera réservée à l’accueil des familles quand elles viendront rendre visite à leur proche. Une dernière maison sera à terme occupée par un agriculteur qui pourra exploiter le terrain pour des activités d’agroforesterie en lien avec les résidents.

 

Une maison dans le sud-est de la France :

Cette maison n'en est qu'à son balbutiement, puisque l'association cherche encore un mécène pour lancer le projet, mais un lieu est en train d'être défini, et la motivation, elle, est bien là !

 

DES MAISONS CHALEUREUSES ET ADAPTÉES

Les maisons de Vincent accueilleront, à temps plein, entre six et dix adultes autistes. Leur accompagnement dans des groupes à taille humaine sera propice à leur épanouissement, à leur bien-être et à une prise en charge individualisée.

Des hôtes permanents des lieux garantiront le bon déroulement de la vie quotidienne et participeront à la création d'une atmosphère chaleureuse et bienveillante dans les maisons.

 

Maison de Mers-les-Bains
Crédit photo : Christophe Lartige

 

Les équipes médico-sociales organiseront, à partir des projets individualisés de chaque résident, un accompagnement éducatif permanent et de qualité. En ce sens, les équipes bénéficieront de formations spécialisées dans les troubles du spectre de l'autisme et de la mise en place de la supervision des pratiques professionnelles. Des partenariats étroits seront également établis avec les acteurs médicaux pour garantir l'accès aux soins des résidents.

Tous les espaces des maisons seront aménagés de manière à faciliter le quotidien des résidents. La luminosité, l'acoustique, les couleurs, les matériaux, le choix et le positionnement des meubles seront adaptés aux fonctionnements sensoriels spécifiques à l'autisme.

Ces aménagements viseront à favoriser le bien-être des personnes et réduire les troubles de comportements. Les lieux respecteront l'ensemble des normes de sécurité nécessaires, tout en conservant l'atmosphère chaleureuse d'un foyer.

Les maisons seront pensées pour créer un réel « vivre ensemble ». Leurs espaces seront aménagés pour que leurs habitants puissent s'isoler, si besoin, sans se retirer. Des espaces communs (salon, salle à manger, salle de jeux et d'activités) faciliteront le lien social entre les habitants de la maison.

Chaque résident aura une chambre indépendante, personnalisée, agréable et attenante à une salle de bain individuelle. Tous disposeront d'une clé de leur chambre et leur propre boîte aux lettres, afin de renforcer leur autonomie.

 

DES VALEURS INCLUSIVES

La situation des maisons participera au renforcement du lien social et à la participation à la vie économique du territoire.

 

 

L'accompagnement des résidents sera pensé et piloté en étroite collaboration avec les autres acteurs et structures environnantes, afin de favoriser la participation sociale des résidents. Les producteurs et commerçants locaux (pour tisser des liens fructueux), les associations d'activités culturelles (pour favoriser les rencontres), les mairies et les communautés de communes seront donc associés au projet.

La maison de Mers-les-Bains intègre, au rez-de-chaussée, un local commercial destiné à vendre des produits biologiques locaux, frais et de saison. Cette épicerie participera également à mettre en valeur les producteurs du territoire et permettra aux résidents d'exercer une activité. Cet espace n'a pas vocation à devenir un circuit de vente prioritaire, mais bien un lieu d'échanges et de rencontres où il sera possible de prendre un café ou de s'installer pour discuter.

 

 Vous pouvez les aider vous aussi ! 

Comment ? 

  •  En partageant massivement cette page pour que les projets de cette association soient connus et soutenus par le plus grand nombre
  • En passant commande sur notre site internet, car à l'occasion du mois de l'autisme, 5 % de toutes les commandes du mois d'avril leurs seront reversés.
  • En faisant un don défiscalisé* à l'association "Les maisons de Vincent" sur Helloasso

 

LES RÉSIDENTS ET LEURS FAMILLES

Les familles seront pleinement impliquées dans l'accompagnement de leur proche. Elles participeront, notamment, à la création d'une charte d'hébergement tripartite et à l'élaboration du projet éducatif individuel.

Les maisons disposeront d'espaces dédiés à l'accueil des familles, afin qu'elles puissent passer du temps près de leur proche, sans déstabiliser l'écosystème du foyer.

Enfin, la création d'un document recensant les aides et dispositifs disponibles pour faciliter la prise en charge des adultes autistes sera réalisée courant 2020, permettant de soulager la charge mentale des familles.

 

INFLUENCE SUR LA QUALITÉ DE VIE

Les maisons privilégieront l'adaptation des lieux et des activités pour stimuler l'épanouissement des personnes accueillies et ainsi peut-être réduire le recours à la médication.

Afin d'évaluer l'impact du dispositif, un comité scientifique sera mis en place dès l'ouverture de la maison de Mers-les-Bains. Les influences de la stimulation, de l'autonomisation, de l'adaptation du mode de vie et leur influence sur la médicamentation des résidents seront mesurées autour de 3 axes principaux :

 

    1. Le capital social :
    • Nombre d'ateliers organisés en lien avec l'extérieur
    • Quantité de fruits et légumes biologiques vendus dans l'épicerie
    • Qualité des interactions avec les habitants du village

     

    2. Le capital humain :
    • Adaptation de la maison
    • Évolution du degré d'autonomie
    • Sentiment de progression
    • Évolution de la prise de médicaments
    • Bien-être

     

    3. Le capital naturel :
    • Nombre de résidents travaillant dans les fermes partenaires
    • Quantité de fruits et légumes biologiques produits par le travail des résidents

     

    DES ACTIVITÉS AGROÉCOLOGIQUES

    « La production et sa valorisation, selon les principes de l'agroécologie et de la permaculture, sont au centre de notre projet. »

    Les résidents des Maisons de Vincent seront impliqués pleinement dans la transition écologique au travers d'activités en lien avec les agriculteurs locaux.  Ils pourront travailler dans des fermes écologiques partenaires ou s'impliquer dans la distribution de produits frais et locaux.

     

    Crédit photo : Christophe Lartige

     

    Cette activité de maraîchage sera le socle thérapeutique et pédagogique des lieux d'accueil, incluant notamment l'apprentissage des techniques de maraîchage-jardinage, la vente à la ferme et sur les marchés locaux ainsi que la réalisation, au rythme des saisons, de projets divers : accueil pédagogique intergénérationnel, ateliers de petites transformations (confitures, soupes, plantes médicinales...).

     

    LES RICHESSES DES RÉGIONS

    Les régions offrent également de nombreuses possibilités d'activités en lien avec les acteurs du territoire.


    À Mers-les-Bains, les résidents pourront donc prendre part à des marches dans la nature, à des activités artistiques ou encore à des sorties avec l'école de voile de Tréport, accueillant déjà des personnes autistes, par exemple.


    À Lesperon, situé au cœur des Landes, l'environnement et le tissu agricole se prêtent particulièrement à des activités en lien avec la nature. Nous sommes en contact avec plusieurs associations du territoire qui proposent des activités physiques et sportives adaptées, ainsi que des fermes agricoles engagées auprès de publics sensibles, qui mettent régulièrement en place des activités thérapeutiques (ferme Benico Bio à Mimizan, La Ferme Fantastique à Saint-Julien-en-Born).

     

    LES BESOINS DE L'ASSOCIATION

    Aujourd'hui, cette merveilleuse association est limitée par un manque de moyens financiers, et la pandémie mondiale n'a rien arrangé, puisqu'elle a notamment empêché l'inauguration de la maison de Mers-les-Bains, où elle espérait récolter des dons. 

    Nous vous communiquons une liste des devis déjà effectués et qui n'attendent qu'à être financés.

     

    Les besoins pour l'épicerie biologique et locale de Mers les Bains :

    • Meuble caisse (fourniture et pose d'un comptoir) : 5 725,99 €
    • Placard de rangement : 672,58 €
    • Vitrine à pâtisserie : 3 017 €
    • 10 tables style bistrot : 3 500 €
    • 20 chaises style bistrot : 2 500 €

     

    Pour les résidents de Mers les bains :

    • 2 iPad pour les non verbaux avec logiciel PECS 1 100 €
    • Ordinateur iMac : 1 459 €
    • Plastifieuse : 105 €
    • Imprimante A3/A4 : 424 €
    • Tapis de yoga : 6x50 : 300 €

     

    Les besoins pour la partie agroécologique de la maison de Lesperon :

    • Traitement de sol : 4 000 €
    • Réalisation de palissades : 3 500 €
    • Plantation de petits arbres fruitiers : 1500 €
    • Réalisation d'un abri pour les oies : 2 000 €
    • Mise en place de l'enclos du poulailler : 1 800 €
    • Construction des cabanes à poules, nichoirs, pondoirs : 4750 €
    • Fourniture et plantation de grands arbres fruitiers : 4 600 €
    • Plantation de vignes et de mûriers : 1 000 €
    • Plantation de légumes vivaces : 1 500 €
    • Vérification de l'état phytosanitaire : 900 €
    • Alimentation en eau des espaces jardinés : 7500 €
    • Serre : 3 000 €
    • Petits outillages divers : 2 500 €
    • Installation d'une aire de pétanque pour les résidents : 2 200 €

     

     Vous pouvez les aider vous aussi ! 

    Comment ? 

    •  En partageant massivement cette page pour que les projets de cette association soient connus et soutenus par le plus grand nombre
    • En passant commande sur notre site internet, car à l'occasion du mois de l'autisme, 5 % de toutes les commandes du mois d'avril leurs seront reversés.
    • En faisant un don défiscalisé* à l'association "Les maisons de Vincent" sur Helloasso

     

    CHAQUE DON COMPTE, MÊME LE PLUS MINIME

    100 % des dons reçus sont intégralement utilisés pour les projets

     

    *A PROPOS DU REÇU FISCAL

    L'Association Les Maisons de Vincent est habilitée à émettre des reçus fiscaux ce qui signifie que chacun de vos dons est déductible des impôts à hauteur de 66% soit si :

    • Vous donnez 50€, votre don ne vous coûte que 17.00 € après réduction fiscale
    • Vous donnez 100€, votre don ne vous coûte que 34.00 € après réduction fiscale
    • Vous donnez 150€, votre don ne vous coûte que 51.00 € après réduction fiscale
    • Et ainsi de suite…

     

    INTÉGRER UNE MAISON DE VINCENT

    Le but d'Hélène et de pouvoir apporter cette solution au plus de personnes autistes possible. C'est pourquoi elle espère à long terme pouvoir développer les maisons de Vincent à l'échelle nationale. 

    Si vous ou un de vos proches souhaite intégrer l'une des futures maisons, vous pouvez contacter l'association directement par e-mail à maisonsdevincent@gmail.com en précisant le lieu de résidence et par qui a été diagnostiqué la personne concernée.