Pourquoi les personnes autistes se balancent ?

Publié par Christine Optimize le

Pourquoi les personnes autistes se balancent ?

C’est une question qui revient souvent, car c’est l’un des signes d’autisme que l’on repère le plus facilement. Se balancer est une forme d’autostimulation qui permet à la personne de s’autoréguler. Mais ce n’est pas la seule forme d’autostimulation et ce n’est pas tous les autistes qui se balancent. Voyons ça plus en détail.

Qu’est-ce que l’autostimulation ?

Pour commencer, nous nous stimulons tous, si, je vous assure ! Lorsque nous regardons la télévision, que nous allons nous promener, que nous écoutons de la musique ou bien lorsque nous jouons à candy crush sur notre smartphone.

Chez les personnes autistes, l’autostimulation se manifeste de manière différente. Ce sont des gestes stéréotypés et répétitifs, souvent sous forme de rituel. Comme se balancer, se taper la tête contre un mur, mâchouiller, battre des mains, bref chacun à son petit truc.

Malheureusement, ces comportements sont souvent mal vus par la société et jugés problématiques, car inconvenants. Pourtant, ils sont essentiels à leur bon développement émotionnel et à leur bien-être. Ces particularités sont leurs manières de s’exprimer, essentiellement lors d’une grande émotion ou pour manifester un ressenti. De cette manière, ils s’autorégulent, se calment et se recentrent sur eux-même.

On les observe plus fréquemment chez les enfants, d’une part parce que tous les enfants ont des frustrations et des angoisses qui sont difficilement gérables, ça fait partie du développement. Et d’autre part, parce que les autistes adultes ont généralement appris à dissimuler ce besoin, pire encore, il le refoule et s’empêchent de s’adonner à ce genre de stimuli pour coller à l’image de notre société, mais cela est un autre sujet.

 

Comment empêcher mon enfant de se stimuler ?

Le réflexe de beaucoup de parents va être de vouloir stopper cette autostimulation, mais ce n’est pas la bonne méthode.

L’envie d’arrêter ces gestes de l’enfant peut avoir de nombreuses raisons. Elle peut être due au regard des autres par exemple, car cela rend l’enfant visuellement « différent », ou encore dans une volonté de le protéger suite à des moqueries de certains camarades de classe.

Même si cela peut donc partir d’une bonne intention, couper les stimulations d’une personne autiste est néfaste, voire dangereux pour sa santé mentale. Il faut savoir qu’à long terme, restreindre ou forcer une personne vivant avec un trouble du spectre de l’autisme peut provoquer une dépression, voire un burn-out, ce phénomène est aussi appelé la « sur adaptation ».

Il faut être à l’écoute des personnes autistes et de leur besoin, ça commence en les laissant s’exprimer comme elles le souhaitent, comme elles ont en besoin ! Que feriez-vous si on vous contraignait d’aller à l’encontre de votre fonctionnement ? Si je vous disais d’essayer d’ouvrir une porte en vous servant d’une paire de ciseaux, ça vous paraîtrait complètement fou, n’est-ce pas ? Vous seriez certainement en difficulté et frustré de ne pas y arriver, pendant que toutes les cellules de votre corps vous crieront d’utiliser votre main.

C’est ce que les personnes autistes ressentent lorsqu’on leur demande d’agir différemment. Alors, dans la mesure du possible, respectez leur manière de faire, même si vous ne comprenez pas et que cela n’est pas approprié ou acceptable.

Cependant, certains comportements peuvent être dangereux et s’apparenter à de la mutilation : se mordre l’intérieur des joues, serrer la mâchoire, se pincer jusqu’au sang, etc. Dans ce cas, il est préférable d’essayer de remplacer le geste ou l’objet qui est utilisé, simplement dans le but de sécuriser la stimulation.

 

Quelles sont les alternatives ?

Dans la plupart des cas, une personne ayant des troubles autistiques pourra se stimuler à l’aide d’objets adaptés que l’on appelle des « stim toys » ou « fidget ».

Comme expliqué précédemment, la stimulation sensorielle va permettre de s’autoréguler et de se calmer, ce qui favorise la concentration. De petite taille, ils peuvent être utilisés aussi bien à l’école (au travail pour les adultes) qu’à la maison. Parmi les stim toys les plus connus, on y trouve les colliers à mâcher.

Les colliers de mastication sont idéaux pour être emmenés partout puisqu’ils possèdent un cordon, et rassurez-vous, la fermeture du cordon dispose d’une sécurité anti-étranglement. Sous forme de bijoux, ils passent donc inaperçus, ce qui est encore un bon point pour les personnes qui souhaitent mâchouiller en toute discrétion !

Il en existe de toutes les formes et de toutes les couleurs, vous trouverez donc celui qu’il vous faut à coup sûr !

Article suivant →